Bienvenue sur la ferme de Burte

La plateforme d'achats des légumes de Mélanie

Dispositions COVID - 19


Dispositions en raison de la crise COVID-19


Responsables et solidaires

Suite à la crise sanitaire que nous connaissons et aux mesures prises par les autorités, des aménagements seront mis en place pour maintenir les ventes habituelles des jeudis et vendredis.

Etant considérés comme activité essentielle pour la société, nous avons actuellement le droit de continuer les ventes à la ferme.

Parce que vous êtes sensibilisés au monde agricole, vous savez que les légumes ne s'arrêtent pas de pousser ou que les brebis de Gisèle continuent d'avoir du lait même avec un virus qui traverse l'Europe.

Mais, cela ne nous empêche pas d'être tous responsables face à l'épidémie.

Horaires :

Jeudi après-midi
      - de 16h à 19h produits en vente libre.

      - de 17h à 19h. Retrait des commandes
Vendredi matin de 10h à 12h vente libre

Règles d'hygiène indispensables :Nous vous demandons instamment de respecter ces consignes d'hygiène que tout le monde comprendra.

Une seule personne par famille, et surtout pas d'enfant sur la ferme
Lavez-vous les mains avant d'entrer sur le site de vente (un point d'eau et savon est prévu pour vous)
Ne touchez pas plusieurs fois les produits (cela n'est pas vendeur, mais un légume touché = un légume acheté)
Respectez le sens de circulation et les espaces de sécurité entre vous.
Passage en caisse : Nous avons fait le choix de mettre en place qu'une seule caisse et de ne pas vous servir afin de préserver les membres de l'équipe. Afin d'accélérer le rythme, munissez vous de deux sacs, (cabas, paniers) dans lesquels vous disposerez les articles à l'unité (barquettes, bottes..) et dans l'autres les articles à peser.

Toutes ces mesures permettront de pouvoir pérenniser la vente sur la ferme avec le respect des mesures sanitaires.

Notre équipe travaille au quotidien pour satisfaire l'ensemble des consommateurs. Mais nous devons avant tout penser à notre santé, si vous voulez continuer à vous approvisionner sur la ferme. Outre les récoltes intenses du moment, nous sommes en pleine plantation pour préparer l'été. Nous avons donc besoin de toute notre énergie pour pouvoir continuer notre activité.

Merci de votre compréhension.

Une agriculture responsable


Une agriculture engagée.


Des études spécialisées et l'influence familiale qui ont conduit au choix de l'Agriculture Biologique.

Lors de mes études, je me suis intéressée fortement à l’agriculture  biologique et j’ai passé un certificat de spécialisation en Agriculture Biologique.

C’est sans doute aussi grâce à mes parents qui m’ont inculqué de nombreuses convictions écologiques que ce mode de production s’est avéré une évidence. Ils cultivaient déjà en respectant leur environnement et de nombreuses mesures agro-environnementales étaient et sont pratiquées sur leur exploitation.

Suite à ces études, j’ai effectué un stage en arboriculture chez Thierry et Ghislaine Dussac et j'ai essayé l'arboriculture. Mais après de nombreuses expériences, à l'évidence, l’arboriculture ne convenait pas au type de sol de mon exploitation. Je me suis alors orientée et formée en maraîchage et je me suis donc installée en 2013, en créant ma propre structure sur laquelle j’ai implanté deux serres et exploité  50 ares de terre.  Actuellement presque 5 ha sont en production dont 3000m² de tunnels.


L'agriculture biologique demande une attention permanente.


Lors de mon installation, je voulais déjà produire des légumes toute l’année, c’est pourquoi l’achat de tunnels a été indispensable. Ils me permettent d’assurer une partie de la production car la gestion des aléas climatiques est plus facile, notamment en bio. Ils me permettent également de gagner en précocité sur certains légumes et de prolonger la production en fin de saison.
Tous les légumes, sont issus de graines biologiques dont la plupart ont été semées dans une entreprise adaptée, qui emploie des travailleurs handicapés : "Les jardins de Nonères". Je reçois donc des jeunes plants prêts à être cultivés.

Une terre qui demande des soins attentifs.

Ma terre est sableuse et assez pauvre en matière organique, je dois donc apporter de l’amendement organique par le biais d’un compost ainsi que beaucoup d’eau. Afin de préserver la vie microbienne de mon sol, je pratique un travail du sol dit simplifié, avec peu de passage d’outil (griffe et buteuse).
L’un des points les plus importants sur mon exploitation est le respect du cahier des charges de l’agriculture biologique. Celui-ci impose une rotation des cultures qui ne doivent pas se retrouver pendant 5 ans sur le même endroit. Le travail en planche permanente me permet donc de pouvoir plus facilement respecter ce point.


Des légumes bio


L'agriculture biologique demande une attention permanente.


Lors de mon installation, je voulais déjà produire des légumes toute l’année, c’est pourquoi l’achat de tunnels a été indispensable. Ils me permettent d’assurer une partie de la production car la gestion des aléas climatiques est plus facile, notamment en bio. Ils me permettent également de gagner en précocité sur certains légumes et de prolonger la production en fin de saison.
Tous les légumes, sont issus de graines biologiques dont la plupart ont été semées dans une entreprise adaptée, qui emploie des travailleurs handicapés : "Les jardins de Nonères". Je reçois donc des jeunes plants prêts à être cultivés.

Une terre qui demande des soins attentifs.

Ma terre est sableuse et assez pauvre en matière organique, je dois donc apporter de l’amendement organique par le biais d’un compost ainsi que beaucoup d’eau. Afin de préserver la vie microbienne de mon sol, je pratique un travail du sol dit simplifié, avec peu de passage d’outil (griffe et buteuse).
L’un des points les plus importants sur mon exploitation est le respect du cahier des charges de l’agriculture biologique. Celui-ci impose une rotation des cultures qui ne doivent pas se retrouver pendant 5 ans sur le même endroit. Le travail en planche permanente me permet donc de pouvoir plus facilement respecter ce point.


Production et vente directe


Je ne voulais pas rentrer dans un système agricole qui ne me permettait d’avoir une certaine liberté... Je voulais par contre être libre de choisir mon mode de commercialisation et surtout libre de définir un prix de vente juste, qui prenne en compte mes charges et mon choix de vie.

Aujourd’hui, je produis une quarantaine de légumes qui sont commercialisés à 90% en vente directe. Les 10 autres sont vendus aux magasins de proximité sur Mont de Marsan.

La vente à la ferme est ouverte tous les jeudis. Ce choix de vente en direct, toute l’année, demande beaucoup d’organisation et de petites mains afin de pouvoir produire une multitude de légumes tous différents les uns des autres.

Grâce à ce choix de commercialisation et de production, mon exploitation a créé sept emplois à plein temps auxquels se joignent des saisonniers qui viennent  renforcer l’équipe l’été.

Ce système que j’ai mis en place, me permet de jouer un rôle dans la préservation de mon environnement, de mes sols et donc de créer un micro écosystème sur la ferme qui tient compte également de la santé du consommateur, du bien être des salariés et de mon épanouissement.

Je remercie tout le monde de participer, chacun à sa manière au développement de cet écosystème.

Des études spécialisées et l'influence familiale qui ont conduit au choix de l'Agriculture Biologique.


Des partenaires


Les fruits de Ghislaine et Thierry


Des fruits de saison en culture raisonnée.

Thierry et Ghislaine n’ont pas fait le choix de produire en bio, mais leur travail est respectueux de l’environnement, ils pratiquent la lutte biologique intégrée, c'est-à-dire les insectes prédateurs afin de ne plus utiliser d’insecticides. Bien entendu, les fruits qu’ils vous proposent sont tous de saison, et nous n’avons pas encore de bananes….

Je me suis très vite reconnue dans leur manière de travailler et de concevoir l’agriculture. L’exploitation est en vente directe depuis plus de 50 ans, et produit une diversité de fruits pour satisfaire la clientèle. Les fraises sont encore cultivées « à l’ancienne », c'est-à-dire en plein champ, et paillées afin que par temps de pluie, la terre ne vienne pas salir les petits fruits rouges. Les melons, les abricots, les cerises, les pêches et nectarines sont cueillis à maturité et chaque semaine afin de proposer un fruit mûr, sans trop de passage en chambre froide.

Au moment où ils intègrent l’AMAP de Mont-de-Marsan, la décision de leur proposer de vendre leurs fruits s’est prise naturellement.

Nous fonctionnons comme un dépôt vente, et le prix affiché revient directement aux producteurs. En agissant ainsi, nous participons au développement de leur activité. La solidarité agricole perdure : aujourd’hui, vous retrouvez leurs fruits toute l’année.

C’est le cas de tous les produits que nous vous proposons lors de la vente.


La ferme de Clément


Veaux élevés sous la mère et poulets Label Rouge

Clément Cadilhon, mon compagnon, est éleveur sur la commune de Castandet.
Jeune agriculteur, il a repris la ferme familiale de ses parents en 2014. Aujourd'hui à la tête d'un troupeau d'une quarantaine de vaches, et d'une trentaine d'hectares de terre majoritairement constituée de prairie, il met un point d'honneur à nourrir celles-ci essentiellement avec de l'herbe fraîche, ainsi qu'avec les céréales produites sur la ferme. Il est donc en parfaite autonomie alimentaire ce qui lui permet de répondre entièrement à un nouveau modèle d'élevage, ou la place et le bien être de l'animal est prépondérant.

Veaux sous la mère.

Clément commercialise les veaux sous signe de qualité en label rouge "veau sous la mère". Il vous propose sa production en fonction des rythme de la nature (et des vêlages) sous forme de caissette pour un poids maximum de 8 kg. Les animaux sont emmenés par ses soins au petit abattoir d'Hagetmau, puis découpés et conditionnés sur place afin d'être livrés le jeudi ce qui vous garantie la fraicheur de la viande et le respect de la chaine du froid.

Poulets Label Rouge

Lors de son installation en 2014, Clément a créé un nouvel atelier sur la ferme: le poulet fermier. Toujours à la recherche d'authenticité et de qualité, il s'est orienté vers des souches traditionnelles et gouteuses. Les poulets sont élevés en liberté et en forêt durant trois mois et surtout nourris avec les céréales de la ferme. Pour répondre à cette exigence, Clément a investit dans plusieurs cuves de stockage et dans un broyeur et mélangeur afin de donner les meilleures rations a ses animaux.  Ce sont donc des beaux poulets proches des 2 kg qui vous sont proposés deux à trois fois par mois.


Les Produits de Ludovic et Gisele Lacroix Éleveurs de brebis au Pays Basque.

Éleveurs producteurs, ils pratiquent leur métier sur les hauteurs de Isturits, un petit village situé à deux kms des grottes d’Oxocelhaya.
Ludovic et Gisèle élevent 220 brebis et agnelles ,en agriculture biologique, sur une petite structure de 40 ha.

Agneau de lait bio des Pyrénées
Le grand pic de l’agnelage se situe au mois de novembre et décembre. La vente directe par cassettes de demi-agneau est proposée.

Produits Laitiers
Ludovic et Gisèle produisent du fromage depuis 2008. Ils fabriquent du breuilh ou greuil , des petits caillés, des yaourts , des crottins natures frais et du lait cru en bouteille.


LES HUÎTRES DU CAP-FERRET

Les huîtres que je vous propose sont celles de jeunes producteurs qui sont installés récemment au Cap Ferret. Ils maîtrisent toutes les étapes de l’élevage, même la naissance qui garantit donc des huîtres non triploïdes !

Testez-les ! Elles sont vraiment excellentes !


Inscription - Visite


Nous rendre visite ou vous inscrire.


Vous souhaitez nous rejoindre et bénéficier de la commande en ligne ?

Je vous remercie de l'intérêt que vous portez aux produits de la Ferme de Burté.

Nos produits sont fermiers et ne ressemblent pas au standard que vous avez l'habitude de rencontrer en supermarché, il se peut donc que vous soyez surpris par la présentation.

Afin de mieux vous mieux accueillir, avant de vous ajouter à la liste des clients en ligne, je préfère lors d'une première rencontre mieux vous expliquer le fonctionnement et mes engagements.

Je privilégie ainsi les liens directs afin de créer une relation durable entre producteurs et consommateurs. 

C'est pourquoi je vous propose de venir une première fois sur la ferme un jeudi de 16h à 19 h ou un vendredi de 10h30 à 12h00 lors de la vente.

Après cette rencontre, si vous souhaitez vous inscrire, vous devrez nous le confirmer par email et nous vous indiquerons les modalités précises d'accès au panier de la semaine et à la commande en ligne.

Cliquer pour afficher une carte plus grande